04/06/2006

 

07:47 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

31/05/2006

Journée anti-tabac

Cela fait des années que je lutte contre le tabac. J'avais un père fumeur, qui a été assez sage de ne pas m'interdire de fumer. Il a préféré me mettre en garde dès le début...Malheureusement, lui il est mort à 57 ans, cinq semaines avant mes 20 ans. Et le tabac a été en grande partie responsable de son départ prématuré. Je me suis donc engagé très tôt dans les campagnes anti-tabac, organisant des cures pour aider ceux qui étaient en difficulté dans ce domaine. Je ne suis pas toujours convaincu des "mesures légales" prises aujourd'hui ; mais une meilleure information dans les écoles serait utile. Je pense qu'à la télévision, les grandes émissions ne servent pas à grand chose parce qu'il y a trop de chaînes et qu'il est facile de "zapper" si on ne veut pas se voir pointer du doigt lorsqu'on est fumeur.

09:58 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/05/2006

Tchernobyl

 

Tchernobyl. Le dossier est loin d'être clos. Voilà que la polémique est relancée. Nous avons été plus contaminés que prévu. On parle de mettre en examen un professeur, qui à l'époque aurait fait des déclarations tronquées pour rassurer la population française. Je me pose la question : Qui à l'époque pouvait réellement prévoir l'ampleur et la durée de la catastrophe. L'homme a joué à l'apprenti-sorcier et ne mesure les conséquences de ses inconséquences qu'avec le

recul. C'est pour tout comme cela dans la vie

 

 

08:13 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/05/2006

La saison des "Gay pride"

 

Hier c'était la gay pride de Bruxelles. Affirmation d'une identité qui naguère conduisait devant la justice (!) A une certaine époque on brûlait tous ceux qui étaient considérés comme déviants. A notre époque moderne (!) Adolf Hitler les envoyait dans les camps avec un triangle rose. Il avait oublié qu'il était arrivé au pouvoir par les S.A., dont le dirigeant était un homosexuel notoire. Mais aujourd'hui, les homosexuels sont victimes d'actes homophobes perpétrés souvent par des admirateurs d'Adolf (même quand ils s'en défendent). La gay pride, c'est l'affirmation qu'on peut être gay sans être un monstre et encore moins un asocial. Et en plus qu'on peut être gay et gai. Il serait temps qu'on finisse de classer les gens par leur préférence sexuelle ou de la couleur de leur peau ou de leurs opinions politiques (dans la limite qu'elles respectent l'autre)

08:49 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/05/2006

Après les sportifs...les politiques

 
Bush a une vision très étroite de la politique. Il prend ses rêves pour des réalités. Après que son copain Blair a ramassé une raclée aux élections, il le voit déjà au placard. Dans les dessins animés, il y a la belle et le clochard. Dans le tandem Blair-Bush, c'est le gentleman et le paysan. C'est vraiment un mariage contre nature. A présent, ils sont prêts du divorce puisque Bush voit déjà l'autre dans les oubliettes. Je ne comprendrai jamais la politique de Blair de s'être laissé piéger par la mégalomanie bushienne dans ce goufre qu'est devenu la guerre en Irak. Bush ne voit même pas qu'une partie de l'opinion américaine lui montre la porte de sortie. On voit toujours mieux ce qui se passe chez le voisin

09:59 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/05/2006

Le combat des chefs

 Fabien Barthès

 Grégory Coupet
 
On croit rêver. Pourrait-on m'expliquer ce qu'on appelle la sportivité ? Quand je vois ce combat de coq, je me dis : "Existe-t-il encore un esprit sportif ?" Quand ce n'est pas des histoires d'argent qui souille le sport, ce sont des "gue-guerres" entre sportifs. Qu'en dire et qu'ne penser ?

20:42 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/05/2006

Simon Boccanegra

 
Pauvre Giuseppe Verdi. L'Opéra Bastille a encore fait des siennes. Je ne parle pas de la qualité des chanteurs ; mais du fait que tous les artistes ne sont pas habillés avec des costumes d'époque où l'action est sensée se passer ; mais habillés comme des bourgeois du XXème siècle : costume trois pièces, cravates ou comme des clochards du XXIème siecle. C'est un  massacre de l'histoire, un manque d'esthétisme. Enfin...question de goût. Mais les réactions dans la salle montrent que je ne suis pas le seul de cet avis

22:26 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |