29/02/2008

Femmes problèmes

image001

08:10 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/02/2008

Bandit l'arbitre

Un joueur de football vient de subir des insultes racistes. L'arbitre lui a attribué un carton jaune ; comme si cela ne suffisait pas. Le joueur a porté plainte contre celui qui l'a insulté, ainsi que les associations anti-racistes. Les responsables de la ligue de foot doivent se réunir pour "éventuellement" retirer le carton jaune; j'espère qu'ils iront plus loin et sanctionneront l'arbitre "de chocolat" qui a donné le carton jaune. Le racisme n'a pas de limite. Il faut le combattre à la racine

09:16 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/02/2008

La "Shoa" à l'école

Monsieur Sarkozy a là une très bonne intiative. Que chaque enfant puisse se sentir concerné par ce drame, en se souvenant du nom d'une des petites victimes du nazisme.

J'applaudis à deux mains. Mais il faut encore que les "psy""quelque-chose" s'en mêlent. Il y a pour dire que cela risque d'être "perturbant" pour les enfants. Je conseillerai à cette psy d'aller voir un autre psy 

09:22 Écrit par JMG dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/02/2008

Benoît la gaffe

Nouvelle prière latine du Vendredi saint pour le peuple juif : controverse


 


Au moment où l'Eglise entre dans le temps du carême pour se préparer à Pâques, L'Osservatore Romano publie la prière en latin pour le peuple juif du Vendredi saint : Benoît XVI a voulu que la prière du missel de Jean XXIII soit modifiée. Cette réforme liturgique entrera en vigueur dès le Vendredi saint prochain, 21 mars 2008.

 

Chaque année le Vendredi saint, lors de l'Office de la Passion, la liturgie catholique prévoit une grande prière d'intercession pour le monde entier, les « impropères », dont une prière pour le Peuple de l'Alliance.

 

En 1962, le bienheureux Jean XXIII avait déjà fait modifier cette prière qui comportait l'expression « juifs perfides », qui n'avait pas à l'origine le sens moderne donné à « perfide », mais était devenu plus qu'ambigu, avec le risque d'attiser l'antisémitisme.

 

Benoît XVI va plus loin. Après avoir donné aux catholiques, par le Motu proprio « Summorum Pontificum », du 7 juillet 2007, la possibilité de célébrer la liturgie dans le rite en latin selon le missel de Jean XXIII, antérieur au Concile Vatican II, il introduit cependant une modification de cette prière d'intercession.

 

La modification est annoncée par une « Note » de la Secrétairie d'Etat publiée par le quotidien de la Cité du Vatican dans son édition en italien du 6 février.

 

L'ancien missel prévoyait une prière pour que Dieu « accorde » aux juifs d'être délivrés de « l'obscurité » et de « l'aveuglement » : deux termes qui disparaissent.

 

Le Missale Romanum réformé par Benoît XVI, par décret du 4 février 2008, prévoit une prière pour que Dieu « illumine leur coeur ».

 

La modification avait été souhaitée par des organes catholiques de dialogue avec le judaïsme et par différentes organisations juives.

 

Le texte latin publié par L'Osservatore Romano est donc:

« Oremus et pro Iudaeis

Ut Deus et Dominus noster illuminet corda eorum, ut agnoscant Iesum Christum salvatorem omnium hominum.

Oremus. Flectamus genua. Levate.

Omnipotens sempiterne Deus, qui vis ut omnes homines salvi fiant et ad agnitionem veritatis veniant, concede propitius, ut plenitudine gentium in Ecclesiam Tuam intrante omnis Israel salvus fiat. Per Christum Dominum nostrum. Amen ».

 

Réactions

 

L'assemblée des rabbins italiens s'est prononcée pour une "pause" du dialogue avec l'Eglise catholique après la publication par le Vatican de la "nouvelle prière pour les juifs" en latin qui appelle toujours toujours à leur conversion, dans un communiqué publié mercredi soir.

 

Le Grand Rabbin de Rome reste mécontent de la nouvelle version de la "prière pour les Juifs" publiée par le Vatican : elle ne déplore plus "l'aveuglement" des juifs mais appellent toujours à leur conversion.

 

Le B'nai Brith International, dans un communiqué publié mardi 5 février 2008, affirme : "Le changement selon le rite tridentin par le pape Benoît XVI est décevant. La modification de la prière latine du vendredi saint ordonnée le 5 février par le pape Benoît XVI ne va pas assez loin dans l'attaque de la formulation antisémite. Le Vatican a demandé que cette nouvelle prière soit dite à partir du vendredi saint qui tombera le 21 mars cette année.

 

La prière mise à jour espère la reconnaissance juive de ce que Jésus Christ est le sauveur de toute l'humanité. Bien que l'appel à la conversion des Juifs ait été retiré, il reste des objections à la nouvelle formulation. L'année dernière le pape a autorisé plus largement la messe traditionnelle en latin, qui comprend une prière pour la conversion des Juifs. A l'époque, le B'nai B'rith International avait exprimé sa préoccupation sur le fait que cette prière pourrait faire remonter à la surface des sentiments antijuifs. Les relations judeo-chrétiennes ont évolué ces dernières décades. La formulation dans la prière mise à jour semble en contradiction avec les progrès de ce partenariat".

Et de conclure : "Bien que nous soyons contrariés pas la décision du pape, nous continuerons cependant à oeuvrer avec nos partenaires catholiques dans une partenariat plus positif et productif".

 

Sources : Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtreLa Croix - 7 février 2008, Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtreAFP - mercredi 6 février 2008, Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtreZénith - mercredi 6 février 2008


19:05 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/10/2007

Franchise et hypocrisie


tommaso stenico

Franchise

et....

actu_ratzinger

Hypocrisie

 

 Pour avoir déclaré le 1er octobre à la télévision qu'il était "homosexuel actif", Mgr Tommaso Stenico est jugé par la commission de discipline du Vatican présidée par le cardinal Julian Herranz, dont une interview à La Repubblica est publiée, lundi 15 octobre. Ce dernier déclare qu'il s'agit d'un "cas isolé", et assure que le Saint-Siège est "le premier intéressé à faire le ménage en son sein".
La moralité au Vatican "est très bonne, malgré le bruit fait autour de cas isolés", ajoute le cardinal Herranz au quotidien italien.
La commission de discipline du Vatican vient d'être saisie du cas d'un prélat de la Congrégation pour le clergé, le "ministère" qui veille à l'application des règles établies par l'Eglise catholique pour ses prêtres, parmi lesquelles l'obligation du célibat et l'interdiction de l'homosexualité.

Le Saint-Siège fait "le ménage"

La découverte de cas où ces règles sont violées provoque "assurément de la tristesse, mais nous sommes conscients qu'il s'agit de cas exceptionnels, j'oserais dire unique" déclare-t-il encore.
"Il ne faut pas oublier que le Saint-Siège est le premier intéressé à faire le ménage en son sein", mais toujours dans le respect des procédures en vigueur dans l'Eglise, a souligné le cardinal. Il a souhaité que "les autorités compétentes" puissent travailler "sereinement, loin de la clameur des médias, car les procès ne doivent pas se faire dans les journaux".
Un chef de service de la congrégation pour le clergé avait été filmé dans son bureau en caméra cachée au moment où il se déclarait "homosexuel actif" et faisait des avances à un jeune homme.

Pieges

Les images avaient été diffusées floutées le 1er octobre par la chaîne de télévision La7, une chaîne privée italienne. Mais de nombreux témoins ont reconnu Mgr Tommaso Stenico, 60 ans, responsable de la catéchèse à la congrégation pour le clergé et membre de la commission chargée de traiter les causes de dispenses de l'obligation du statut clérical pour les prêtres et les diacres.
Le Saint-Siège l'a suspendu de ses fonctions et a ouvert une enquête judiciaire à son encontre.
Mgr Stenico a affirmé samedi avoir été piégé alors qu'il cherchait par une fausse déclaration d'homosexualité à "démasquer ceux qui le sont réellement".
Le porte-parole du Vatican Federico Lombardi a souligné samedi la nécessité de se montrer sévère face à "un comportement incompatible avec le ministère sacerdotal et avec la mission du Saint-Siège".

Pauvres cons. Et les accusations des journaux italiens contre Ratzinger... il ne s'en est pas encore expliqué... d'où la franchise de Tommase Stenico

10:53 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/08/2007

Tintin au Congo : une oeuvre à proscrire

S'il y a bien une oeuvre idiote, bête et méchante parmi les oeuvres d'Hergé, c'est "Tintin au Congo"

1° le ton paternaliste du "brave" reporter

2° le ton supérieur à certains moments

et 3° les bananes croissants à l'envers sur les arbres , prouvant qu'Hergé était comme le petit navire... qu'il n'avait jamais navigué 

Un pas a été franchi par un citoyen du Congo qui a attaqué l'"oeuvre" au tribunal pour qu'elle soit retirée du commerce. Il faut lire les journaux étrangers, en l'occurance "El Pais" pour être au courant de ce fait... la Belgique étant encore trop souvent trop frileuse pour parler de son passé colonial peu édifiantMbutu_Mondondo_ejemplar_i_Tintin_Congo_i

13:19 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/07/2007

Il y a des claques qui se perdent

rainbowflag

Vendredi dernier, la Fédération gay et lesbienne allemande (LSVD) a porté plainte et réclamé la démission de la maire d'un arrondissement de Berlin (Marlis Wanjura), après qu'elle ai refusé d'afficher le drapeau gay à la mairie lors de la Gay Pride. Lors d'une séance plénière où on lui demandait de s'explique, elle a justifiée cette décision de ne pas afficher le drapeau gay en déclarant "Et si le NPD arrivait et voulait aussi accrocher son drapeau"... Or, le NPD se trouve être un parti d'extrême droite apparenté au néo-nazisme. La Fédération gay et lesbienne a bien entendu jugé ces déclarations insuportables, rappellant que les gays ont été persécutés par le régime nazis et étaient même au plus bas de l'échelle.

 

08:42 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |