27/11/2008

Jaurès relève-toi, elles sont devenues folles

Le parti socialiste français n'a jamais été un modèle d'unité. Déjà à l'époque de Jaurès, plusieurs militants ne voulaient pas de Jaurès comme député socialiste sous le prétexte qu'il n'était pas "né socialiste" (Mon Dieu, quelle horreur, on a toujours voulu embrigader les enfants dès leur naissance en leur collant une étiquette religieuse ou politique). Mais aujourd'hui, le pauvre Jaurès, s'il voyait tout cela se retournerait dans sa tombe (lui, qu'on a déjà trahi en abandonnant ses idées pacifistes). Un humoriste a même représenté ces deux "dames" (sous-entendez ces deux bêtes politiques) comme deux catcheuses. Le Canard enchaîné a également publié une caricature où l'on voit des militants affirmés : "Nous sommes tous socialistes, nous avons tous triché". On parlait des éléphants du PS et maintenant on s'aperçoit que ce ne sont plus des éléphants qui font la guerre ; mais deux souris. A moins que, comme on reproche souvent aux PS européens ne plus être assez à gauche, que ces deux dames ont voulu nous faire une démonstration digne de la chaine "Sport-Extrême"

09:38 Écrit par JMG dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

oui... tout cela est assez affigeant! j'avias déjà vu pleurer Ségo quand elle avait pedu au législative mais il y a bien longtemps et on pouvait mettre çà sur le compte de la jeunesse, mais là tout ce pataqués pour une prise de pouvoir alors que nous sommes dans une période de crise autrement importante où donner des idées pour avancer serait sans doute mieux vu!!

http://libres2.skynetblogs.be

Écrit par : mimi | 27/11/2008

Les commentaires sont fermés.