13/06/2006

Pauvres chiens

 
Victimes de la connerie de l'homme qui veut bêtement démontrer croit-il sa supériorité sur le voisin en l'effrayant avec un pauvre chien qu'il a dressé dans ce but. Quelqu'un a dit un jour : "Il n'y a pas de méchants chiens ; il n'y a que des méchants maîtres". Le problème c'est que ce sont souvent des enfants innocents qui sont victimes de la bêtise des adultes. J'aime les animaux ; mais je les laisse dans leurs limites. Je ne les mets pas sur un pied d'égalité avec les humains. Je crois que toutes les catastrophes auxquelles nous assistont ces jours-ci sont le résultat du déséquilibre des hommes qui prennent leurs chiens comme arme de défense ou en font leurs enfants chéris

09:45 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.