03/05/2006

Conneries sans Frontières

 
Pincez-moi pour me dire que je ne rêve pas. Mais pincez-moi encore pour me faire rire devant le simplisme du discours de de Villiers. Ce n'est pas les islamistes qu'il attaque à cause du danger que représente ces individus... Non, c'est l'islam. Les musulmans modérés ne connaissent rien à l'islam, selon le politicien français !!! Mais alors, si j'ai bonne mémoire, monsieur de Villiers est Vendéen, donc catholique. Donc si je suis sa logique, je ne peux pas faire, moi protestant, confiance au catholique étant donné que les catholiques au 16ème ont persécutés mes devanciers dans la foi réformée. Si j'émets encore pas mal de réserves quand au système dirigé et orchestré par le Vatican, je n'éprouve aucune apriori pour mon ami ou pour mon voisin catholique... Mais si je suivais le raisonnement de Ph. de Villiers, je me méfierais...si mon voisin catholique venait à se réveiller et retrouver ses sources catholiques...je devrais craindre le retour des bûchers.
Allons, messieurs les politiciens un peu de sérieux, après avoir pendant des années fait de l'anticommunisme primaire, cessez de faire aujourd'hui des musulmans de France et de Navarre les boucs émissaires d'un terrorisme qu'aucune personne sensée ne souhaite

08:36 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.