21/04/2006

L'affaire Seznec

J'ai eu l'occasion de voir hier soir un documentaire sur les bagnes français des 19ème et 20ème siècles. C'était l'horreur. La France qui se présente toujours comme la patrie des droits de l'homme depuis 1789

Mais ce qui a encore attiré mon attention, c'est l'affaire Guillaume Seznec

 
 
Rappelons les faits : 

Guillaume Seznec

  »
Guillaume Seznec
Condamné aux travaux forcés
Naissance: 1er mai 1878 - Mort: 13 février 1954

Condamné au bagne en 1924 pour le meurtre d'un industriel de Landerneau, conseiller général du Finistère: Pierre Quémeneur.

Mais le cadavre de Quémeneur n'a jamais été retrouvé, et Seznec n'a cessé de clamer son innocence.

Grâcié le 1er juillet 1947, il n'a pas obtenu sa réhabilitation, pour laquelle ses descendants militent toujours aujourd'hui. Mais le 11 avril 2005, son petit-fils Denis Seznec a obtenu une victoire importante: la commission de révision des condamnations pénales a décidé de transmettre le dossier Seznec à la Cour de révision, ouvrant la voie à une éventuelle annulation de la condamnation prononcée en 1924.
 
Je pose la question : Quelle histoire louche ou quelle magouille politique inavouable fait que le petit fils se débat depuis tant d'année pour faire réhabiliter son grand-père ? Les excuses de l'administration tatillonne sont écoeurantes
 

 

09:05 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

SEZNEC CRAINQUEBILLE Pas la peine d'imaginer de sombres magouille : en cas de révision il faudrait faire un nouveau procès, sans preuves ni témoins ni rien et la justice française se ridiculiserait.
Quel rapport avec Crainquebille d'A. France ?
Il fait dire à un magistrat : "Exiger que la justice soit juste est une idée d'anarchiste.

Écrit par : J-J BERNARD | 15/12/2006

Les commentaires sont fermés.